Dans Vélib il y a "Libre", non ? Alors pourquoi se plaindre de l'initiative poétique de ce jeune homme, qui pour consommer ses "miles" Velib, a tout simplement passé le week-end à bicyclette et fait un A/R Paris/Le Havre ... Bien que l'ayant sagement ramené à sa place (comme à son habitude d'ailleurs, sinon il n'aurait pas cumulé autant de points...), l'exploitant des Vélib s'est cru bon de dénoncer cet écart d'usage, arguant que ses montures étaient prévues pour une utilisation urbaine... Comme si les propriétaires de 4x4 ne pratiquaient que la conduite tout terrain...